L'assurance vie AGIR Carac/Crédit Coopératif

General ::
dimanche, 4 janvier 2015 ::
10:24 ::
Posté par : josette

La Bourse du Bon Argent

"L'argent, sa vie, sa mort  (*) - Vive le Bon Argent"

Pour le servir, trois financiers !

Un dénominateur commun, la recherche du profit ... à la personne

(*) titre de l'ouvrage de Jean-Claude Carrière consacré à l'argent

 

La Bourse du Bon Argent a une mission de plaidoyer, de pédagogie, de solidarité et d'aide à la personne.

Plaidoyer dans sa mission de sensibilisation et d'éducation des grands et des petits pour une diffusion la plus large possible du Bon Argent, tel que défini dans les registres de l'INPI (Institut National de la Propriété Industrielle).

Solidarité et Aide dans sa mission de collecte de fonds à destination des personnes et populations en situation précaire financièrement et socialement.

 

La genèse

Juin 2012 -

Naissance du Bon Argent sur une idée de Josette née du désir de "nommer" cet argent bon pour elle, bon pour les autres, bon pour la planète.

Déclaration à l'Etat Civil (*) pour le protéger d'éventuelles récupérations susceptibles de le dénaturer, certains pouvant qualifier l'argent-roi de "bon argent" pour ses "vertus" de rentabilité et de prise de pouvoir.

(*) INPI - Institut Nationel de la Propriété Industrielle.

Janvier 2013  -

L'heure est à la fête et à la légèreté ! Annonce de sa naissance par le Bon Argent en "personne" à l'occasion de la présentation des voeux de bonne année.

Décembre 2014 -

Il fallait offrir au Bon Argent une Bourse lui permettant de disposer de quelques ressources pour démarrer sa mission de plaidoyer, d'éducation et de solidarité. Ce fut chose faite le 18 décembre lors d'une réunion des fondateurs.

Janvier 2015

La Bourse du Bon Argent se dévoile : Pour qui ? Pour quoi ?

 

◊◊ Sa forme

Un Fonds de Dotation en cours d'enregistrement à la Préfecture. Il devrait être opérationnel dans le courant de ce trimestre.

Animée du désir permanent de joindre l'acte à la parole, Epargne en Conscience offrira la dot, scellant ainsi son mariage avec Le Bon Argent.

 

◊◊◊ Ses fondateurs

Ils s'unissent pour servir le Bon Argent, nerf de la paix, l'argent utile, bienveillant et généreux ; l'argent bon pour Soi, bon pour l'Autre.

 

◊ Josette Amor, Fondatrice d'Epargne en Conscience, plate-forme de produits d'investissement éthiques et solidaires.

De l'enfer de l'Argent-Roi au paradis du Bon Argent - Après une enfance au royaume de l'argent-roi, un long cheminement au pays de la banque et de la finance avec une quête incessante de sens et de cohérence pour réaliser l'indispensable harmonie entre l'être, l'avoir et le faire. De cette quête naît Le Bon Argent.

Son parcours

 

◊ Jérôme Henry, Directeur du Développement au Crédit Coopératif, en responsabilité de la clientèle des particuliers et des produits solidaires.

De la médecine à la finance solidaire, le parcours est atypique. Et pourtant, à l'image du dicton "Qu'importe le flacon, pourvu qu'on ait l'ivresse", Jérôme a su rester fidèle à sa vocation première axée sur le soin à la personne. Son ivresse, il la vit dans sa course effrenée au pouvoir ... d'une économie plus humaine ; titre de l'ouvrage par lequel il livre de nombreuses recettes pour "gagner sa vie ... sans perdre son âme".

Son parcours

 

◊ François Finelle, Co-fondateur du Groupe Olifan qui réunit plusieurs cabinets de gestion de patrimoine autour d'une même priorité : l'intérêt du client.

De la théologie à la gestion de patrimoine. Le parcours de cet humaniste est lui aussi atypique. Après des études de théologie, entrée dans le monde professionnel avec pour exigence l'alignement sur ses convictions profondes. Bâtisseur d'entreprises, enseignant, administrateur d'une entreprise d'insertion, son coeur de métier demeure l'ingénierie patrimoniale qu'il exerce avec une fidélité sans faille à ses valeurs axées sur le service et le respect de ses collaborateurs et clients. Sa spécialité -enseignée auprès d'experts comptables-, la gestion du patrimoine du dirigeant d'entreprise.

Son parcours