L'assurance vie Maïf Responsable et Solidaire

 

La Maïf a le mérite de s'être engagée dans une démarche éthique et solidaire couvrant la totalité de sa gamme de placements. Elle est signataire des Principes pour l'investissement responsable auprès des Nations Unies depuis 2009 et s'est vu attribuer en 2013 le Prix de l'Investisseur Responsable.

Epargne en Conscience recommande le contrat "Assurance Vie Responsable et Solidaire" conçu par la mutuelle, destiné aux épargnants qui souhaitent donner du sens à leur placement préféré, l'assurance-vie.

Plusieurs raisons à cela :

1) Support en euros

Rendement 2015 : 2.75 %

(à opposer non pas à de quelconques supports en devises comme leur appellation pourrait le laisser supposer mais à des supports en unités de compte développés au § 2)

♥ 1 % de l'encours du contrat est investi sur un fonds solidaire, le Fonds Maif Impact Solidaire labellisé par Finansol.

Ce fonds est adossé au Fonds Natixis Solidaire, leader en matière d'épargne salariale solidaire, investi à hauteur de 35 % a minima dans des titres d'entreprises à forte plus-value sociale et environnementale.

Ce fonds est un FPS (Fonds Professionnel Spécialisé).

Son gérant est Emmanuel Gautier, un homme d'expérience sincèrement engagé depuis de nombreuses années dans la finance de proximité et de solidarité.

Allocation solidaire du fonds en euros

Les 99 % restants sont majoritairement investis dans des obligations d'Etat et du secteur privé dont il est important de connaître la composition, surtout par les temps qui courent on ne sait où.

Pour les obligations d'Etat : La Maif choisit ses actifs en se référant aux indicateurs existants depuis 2013 qui permettent d'évaluer les bonnes pratiques des Etats. Ainsi, les états qui n'ont pas aboli la peine de mort ainsi que ceux dont la sécurité, le contrôle de la corruption et le développement humain sont jugés insuffisants sont écartés.

Au 31 décembre 2014, le portefeuille était composé de 36,4 % d'obligations d'Etat dont 28,5 pour la France, les 6.9 % restants étant répartis entre pays affichant de bonnes signatures : Italie - Finlande - Allemagne - Belgique - Pays Bas - Autriche et Canada.

Pour les obligations du secteur privé : exclusion des sociétés au profil ESG (*) faible au regard d'autres entreprises du même secteur ou ne respectant pas les principes du Pacte Mondial des Nations Unies.

(*) Environnemental, Social et de Gouvernance

Au 31 décembre 2014, le portefeuille était composé de 23.3 % d'obligations du secteur privé.

♥ Le support en euros comporte également dans de moindres proportions une poche "immobilier" ainsi qu'une poche "actions".

Côté Immobilier, les immeubles retenus doivent présenter un bon diagnostif de performances ESG et HQE (Haute Qualité Environnementale). On y trouve des résidences étudiants et seniors, des projets hôteliers verts, certains investissements en infrastructures liées aux énergies renouvelables.

Au 31 décembre 2014, le pôle immobilier représentait 3,2 % du support en euros.

Côté Actions, elles sont sélectionnées selon les critères ISR -Investissement Socialement Responsable- qui, s'ils ne sont pas la panacée, ont le mérite d'inciter les grandes entreprises cotées en bourse à de meilleures pratiques sociales et écologiques.

Au 31 décembre 2014, le pôle actions représentait 11,2 % du support en euros.

 

2) Supports en unités de compte

Sélectionnés en fonction de trois objectifs : encourager la responsabilité sociale des entreprises (RSE) - lutter contre les pratiques nuisibles au climat - soutenir l'insertion par l'emploi.

Trois supports qui bénéficient du label ISR Novethic 2014 :

- Maif Investissement Responsable Europe,

- Triodos Sustainable Equity Fund,

- Insertion Emplois Dynamique, dont la gestion est confiée à France Active qui oeuvre en faveur de l'emploi depuis 1988 en accompagnant les acteurs économiques créateurs d'emplois (petites entreprises, associations, entreprises solidaires).

Pour en savoir plus